2_12_2005__3_

JOHNNY HALLYDAY HOSPITALISE A LOS ANGELES

Johnny toujours dans le coma : ses proches se veulent rassurants

A l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles, Johnny Hallyday - toujours plongé dans un coma artificiel samedi matin - est désormais entouré de ses proches.

 

Outre Laeticia Hallyday, sa marraine Line Renaud, son fils David sont à son chevet. Sa fille Laura Smet devait arriver dans la journée. Le père de Laeticia, André Boudou, ainsi que l'homme d'affaires Jean-Claude Darmon et son épouse, amis du couple Hallyday, et le photographe officiel de la star, Daniel Angeli sont eux aussi arrivés. L'animateur Nikos Aliagas est également présent.  Tous se veulent rassurants sur l'état de santé du chanteur.   

A son arrivée à l'aéroport de Los Angeles (Californie), vendredi soir à 22 heures (heure française, 13 heures locales). David Hallyday a ainsi déclaré : «Les nouvelles sont très positives. Il est très fort, ça se passe très bien». Le fils du chanteur, l'air détendu, devait ensuite se rendre «très vite» à l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles, où Johnny Hallyday a été admis lundi.

David Hallyday, vêtu d'un jean gris, d'un blouson de cuir marron et coiffé d'une casquette, était accompagné par le présentateur de télévision Nikos Aliagas. «Je suis venu voir mon pote», a déclaré ce dernier aux journalistes, précisant qu'il se rendrait «tout à l'heure» à son chevet. «Il se bat bien», a-t-il observé.

Effet du hasard, Charles Aznavour se trouvait dans le même avion en provenance de Paris afin de participer à un événement avec la communauté arménienne de Los Angeles. Il s'est refusé à tout commentaire sur l'état de santé de Johnny.

Line Renaud «confiante»

Depuis mercredi, Line Renaud rend visite à la star chaque après-midi. Elle aussi s'est dit «sereine» sur RTL samedi matin. « J'ai confiance en Johnny. C'est une force de la nature. Bien sûr que c'est grave mais quand David est sorti, je l'ai vu confiant lui aussi. Moi quand je vais voir Johnny, je pense que je vais le revoir sur scène».

«Aujourd’hui, je l’ai vu il est beau, il est allongé bien entendu… avec les perfusions… il a un teint vraiment magnifique, sa peau est belle… ils l’ont mis dans un coma artificiel pour mieux le soigner parce qu’il souffrait beaucoup. L’infection est terminée, ça ça y est c’est fait… on le voit… maintenant c’est un problème d’équilibre dans les doses de médicaments qu’ils sont en train de lui donner. Je peux vous dire qu’il est magnifiquement soigné.»