SICU_hallyday_apx_470_

La machine Hallyday est bien huilée

Coulisses

Il y a eu l'annonce d'un nouvel album (à sortir le 28 mars), préparé avec Matthieu Chedid (dit M), à Los Angeles. Puis deux apparitions sur scène, au côté du même M, en décembre. Ensuite, la sortie, lundi, de Jamais seul, premier extrait du disque avec, dans la foulée, l'écoute d'une bonne partie de l'album donnée en exclusivité au Parisien, qui accorde la Une et deux pages à « l'événement ». Les autres médias seront conviés à découvrir les chansons, en février et mars.

Il y aura, bientôt, les dates de la tournée, qui seront dévoilées sur TF1 et RTL, les « partenaires ». Il se murmure déjà que Johnny fêterait ses 69 ans au Stade de France, en juin 2012. C'est aussi TF1 qui a décroché le « scoop » de la première interview, à la fin février. La chaîne devrait diffuser une émission en prime-time, avec Johnny en invité d'honneur.

Visiblement, la machine Hallyday tourne à plein. Après les graves problèmes de santé du chanteur, qui ont tenu la France en haleine, il y a un an, les règles du marketing au millimètre suivies par l'entreprise Hallyday ont repris le dessus. Plusieurs collaborateurs historiques, dont l'ancien producteur de Johnny, Jean-Claude Camus, son photographe Daniel Angeli et ses chargées de presse, Catherine Battner et Vincence Stark, ont été écartés au profit de nouvelles équipes.

Après l'album et avant sa tournée, Johnny montera sur les planches du Théâtre Edouard-VII, à Paris, début septembre, pour jouer dans la pièce de Tennessee Williams, Le paradis sur terre.