Au château de la Buzine.
près de 200 documents retracent la carrière du chanteur.

Johnny Expo

Johnny vaut bien aussi une exposition. La première rétrospective qui lui est consacrée a débuté le samedi 7 avril, à Marseille.
Le château de la Buzine, qui appartint à Marcel Pagnol et inspira son livre « le Château de ma mère », héberge jusqu’au 17 septembre près de 200 documents et objets prêtés par des fans anonymes ou célèbres.

Au cœur du joli parc des Sept Collines sont exposés plus de 100 photos couleur et noir et blanc dont certaines rarissimes, 32 couvertures de « Paris-Match », une dizaine de costumes et blousons, notamment la veste blanche qu’il portait sur la mythique photo de « Salut les copains », une guitare dédicacée de 1962, les partitions originales de « Que je t’aime » et « Requiem pour un fou », des affiches de ses films…

Projections, conférences et concerts.

« Cette exposition va évoluer, précise Valérie Fedele, directrice du château et commissaire de l’événement. Harley Davidson va nous prêter des motos, d’autres fans nous apporteront des objets. Il y aura des projections, des conférences, une journée anniversaire, un concert de l’harmoniciste de Johnny, Greg Zlap, lors des Journées du patrimoine… » L’exposition a déjà accueilli 1 500 visiteurs en un week-end.

Exposition au château de la Buzine, 56 traverse de la Buzine, à Marseille (XIe arrondissement), jusqu’au 17 septembre.
Du mardi au dimanche, de 10 heures à 18 heures ; entrée de 4 € à 7 €.